Violaine Laveaux, Treize loups et une loupe

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

"Nous sommes redevables aux étoiles d'avoir fabriqué les atomes dont sont constituées les molécules de nos yeux tournés vers elles" - Hubert Reeves

Note d'intention de l'artiste

"Depuis quelques années, une partie de mon travail d'installation puise dans le registre des formes et récits mythologiques que nous offrent les figures des constellations. J'ai fait du ciel un creuset fertile pour décliner un travail de dessin, volume, dans l'espace, au mur, au sol, en liaison avec la configuration architecturale et parfois historique du lieu. Cela me permet de dérouler le fil d’Ariane d’une petite cosmogonie personnelle, qui puise aussi dans l'univers du conte. On y retrouve les figures archétypales inscrite dans l'imaginaire collectif comme le loup.

Choisir les figures des constellations, c'est aussi choisir de travailler le motif à la loupe.

Les thématiques abordées jouent sur les faux-semblants, sur la notion de perception (formes et silhouettes peuvent nous rappeler les tests de Roschart), la sensation de vertige que procurent les mots ou les formes grammaticales, - des mots se ressemblent mais ne sont pas un masculin et un féminin: un loup, une loupe. Sur la notion d'ambiguïté: certaines figures animales suscitent passion et rejet (loup, corbeau, ours), tout comme certains chiffres.

Les lunes:
Noires, rousses ou blanches, c'est un thème récurrent dans mon travail.
"Lunes noires : pour elles, j’ai froissé le Monde. Je l’ai mis en boule, puis roulé dans un bain de paraffine. Pour lui faire peau neuve. Une peau cratère, érigée en pierre de lune, en constellation d’encre. J’y ai gravé des mémoires d’enfance, petit glossaire d’une grammaire personnelle où se côtoient, loup, ourse, lion, corbeau, chaise, fusée, barque. Portions de ciel en jachère. Les petites dormances ont des allures de trous noirs. "
Le chiffre 13 renvoie au calendrier des lunaisons, aux années de treize lunes.

La Constellation du loup:
La Constellation du loup est située dans la voie lactée, à la pointe de la lance du centaure. Au Canada, la Nation des Pieds-Noirs (amérindiens) donne à la voie lactée le nom de "sentier des loups" : makoivohsokovi. Lorsque les loups disparaissent au printemps, ils apparaissent au ciel sous la forme de la voie lactée pour leur rappeler de vivre ensemble en harmonie.

Le dessin des constellations:
Elles me fournissent un répertoire de formes géométriques que j'aime développer dans l'espace. Cela me permet de gommer les repères classiques: mur/sol et d'en créer d'autres; d'ouvrir d'autres perspectives. Remodeler les espaces, autre prospection qui renvoient à ces espaces-temps propre au travail d'installation: les provisoires, ces trompe-l'œil d'un temps, celui de la durée de l'exposition."














Exposition du 18 avril au 27 juin 2010. Château du Tremblay Centre régional d'art contemporain - 89520 Fontenoy. Tél.: +33 (0)3 86 44 02 18. Ouverture tous les jours sauf le lundi et jours fériés de 14h à 19h.

L'artiste
Violaine Laveaux poursuit un travail d'installation avec des éléments naturels (branches, pigments, cire, terre, herbes, paraffine), qui lui procurent cette liberté d'écriture où dessin et signes ne font qu'un. Un travail sur la mémoire et les gestes innés, les objets-monde définis par Gaston Bachelard, qui se construit en silence et mouvement, respiration et rythme, en temps confondu, sur ce presque rien qui dessine et décide. Un travail d’intervention en regard d'un lieu ou d'un paysage, réalisé selon sa topographie et ses contraintes architecturales, en dialogue et réflexion. Entre écho et réminiscence, la déambulation d'une écriture sur des friches de mémoire. En adaptation et recherches constantes.

Archives expositions personnelles France

  Violaine Laveaux, Treize loups et une loupe

  Château du Tremblay, Fontenoy
  18.04 - 27.06.2010

Archives expositions personnelles (K-L)