© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Victoria Klotz, Le ravissement des loups

Communiqué de presse


Au Centre d’art contemporain du château des Adhémar, lieu empreint d’une histoire et d’une architecture prégnantes, l’artiste invitée Victoria Klotz met en scène dans son exposition, Le ravissement des loups, la narration d’un conte qui se déroulerait au sein d’un territoire sauvage où l’instinct animal de l’homme est suggéré, où la présence animale est figurée, où le prédateur semble guetter.














Exposition du 6 novembre 2011 au 22 janvier 2012. Château des Adhémar – 26200 Montélimar. Tél. : +33 (0)4 75 00 62 30. Ouverture tous les jours sauf le mardi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h.





Le travail mené par Victoria Klotz depuis 1997 interroge sans cesse le fragile équilibre entre nature et culture, disons entre l’homme et son environnement, qu’il soit sauvage ou domestiqué. L’artiste postule que l’homme civilisé n’a finalement aucun intérêt à refuser sa part sauvage, si tant est qu’il souhaite survivre. Explorant les ressources d’un territoire en le parcourant, s’imprégnant de sa mémoire et de sa population, Victoria Klotz explore la cohabitation entre l’être humain et son écosystème, explorant la sauvagerie et les comportements sociaux : « J’aime travailler in situ, directement avec les ressources d’un territoire. La nature, c’est mon laboratoire, mon vocabulaire de formes ».


Son travail, riche et complexe, prenant souvent son origine dans l’écriture, distille des scénarii, des dispositifs d’observation et d’écoute. Entre primitivisme, sauvagerie et traditions rurales, elle met en scène, souvent avec des animaux taxidermés, une esthétique particulière jouant alternativement avec la symbolique, la métaphore ou la restitution matérielle. Loin de l’image romantique du paysage et du mythe du « bon sauvage », son imaginaire restaure face aux actuelles questions de société, des mythes et usages anciens pour convoquer le souvenir d’un réel oublié et autoriser un voyage dans un biotope utopique.


« Quand chez d’autres, installations, performances, vidéos et photographies confinent à la griserie technologique, quand sciences et savoirs modernes « folklorisent » les attendus d’une rusticité dépossédée, Victoria Klotz elle, illustre à merveille qu’elle sait être artiste et dépositaire vigilante de la relation duelle, mais non moins réciproque, que nous entretenons avec notre environnement.
Car c’est en pleine harmonie avec cette science émergente qu’est l’éthologie qu’elle semble nous avertir : si l’homme continue à refuser sa part animale, il risque bien lui aussi de disparaître.
 » (Magali Gentet, Directrice du Centre d’art du Parvis)

Le ravissement des loups, exposition qui rassemble des pièces vidéo, sonores et sculpturales dans le paradoxe d’un propos où le chasseur s’est assoupi, où le cerf s’est allongé, où finalement le temps s’est suspendu dans une histoire où l’anthropologie, l’ethnologie et les sciences humaines sont autant de pistes d’exploration à la fabrication d’un imaginaire artistique.

Victoria Klotz, Bull-roarer, 2009. Dispositif sonore,diamètre 7m, hauteur 6m, filet de pêche, moteur électrique, 2 instruments à vent primitifs. Grotte du Mas d’Azil, dans le cadre de l’exposition Dreamtime

Victoria Klotz, Bull-roarer, 2009. Dispositif sonore,diamètre 7m, hauteur 6m, filet de pêche, moteur électrique, 2 instruments à vent primitifs. Grotte du Mas d’Azil, dans le cadre de l’exposition Dreamtime

Victoria Klotz, Poétique de la bosse, 2008. Installation sonore, Le bbb, Toulouse

Victoria Klotz, Poétique de la bosse, 2008. Installation sonore, Le bbb, Toulouse

Victoria Klotz, Autopsies volontaires, 2011. Photographies, caissons lumineux. Domaine du château d’Avignon, Saintes Marie de lamer. Dans le cadre de l’exposition Si loin, si proche... Bêtes et hommes © Andrès Donadio et Sylvain Cousinet-Jacques / CG 13

La série de portraits photographiques prend ici à rebours la fonction du chasseur et sa représentation codifiée. L’observateur vigilant et à l’affût, celui qui piste, qui traque et qui pose fièrement devant sa proie, s’est transformé en un personnage inerte, endormi.

Archives expositions personnelles France

 Victoria Klotz, Le ravissement des loups
  Château des Adhémar, Montélimar
  04.11.2011 - 22.01.2012

Archives expositions personnelles (K-L)