© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Richard Long, Champ d'ocre

Communiqué de presse

Le Conseil général du Vaucluse invite Richard Long pour une exposition dans la Chapelle Saint-Charles à Avignon, événement inédit de l’été 2011.


Matériau naturel (ocre rouge), forme géométrique (le rectangle), installation à grande échelle, sont autant de facettes de la pratique de Richard Long qui sont présentées dans son travail à la Chapelle Saint-Charles. L’oeuvre ainsi créée a un caractère unique et original qui marquera l’histoire de l’art car elle présente un matériau employé pour la première fois par l’artiste.


Dès lors que l’artiste expose en intérieur, une sorte de rituel détermine son projet artistique. En effet, il éprouve systématiquement le besoin de découvrir la région dans laquelle il expose ainsi que ses potentialités en termes de support de travail. Ce n’est qu’après immersion dans cette culture locale que l’artiste libère son esprit créatif. Ainsi, durant l’été 2010, Richard Long a arpenté le département du Vaucluse et la région d’Apt en particulier dont il a visité en particulier les carrières d’ocre pour nourrir son oeuvre à venir...


Richard Long a dans le même temps découvert le cadre symbolique et majestueux de la Chapelle Saint-Charles alors habitée par une exposition de Georges Rousse. L’architecture de ce cadre d’exposition offre un jeu visuel d’échelle et de mesure avec la taille humaine qui vient renforcer le propos des créations monumentales de l’artiste. L’ocre rouge lui a alors semblé une évidence: se mariant avec le marbre de la Chapelle, elle est surtout la couleur la plus emblématique du Lubéron.


Conscient que les pigments de ce matériau pouvaient occasionner des dommages irréversibles sur le lieu d’exposition, l’artiste a pris soin de protéger le sol à l’aide de bâches. Ces dernières suivent avec exactitude les lignes du sol, formant une perspective. Véritable patron de son travail, l’impressionnant rectangle-bâche de 15 x 5 mètres a reçu près de 10 tonnes de sable ocreux de couleur rouge.


Très différente d’un musée ou d’une galerie d’art, la Chapelle Saint-Charles constitue un véritable challenge pour l’artiste, à travers son caractère à la fois brut et sacré. Jouant avec la matière sableuse comme il le ferait à l’air libre, c’est ici au sein d’un « paysage architecturé » que Richard Long étend les limites de la sculpture.


Champ d’ocre se veut un travail sur le temps - la lumière naturelle donne vie aux nuances de l’ocre-, l’espace - jeu d’échelle entre macro et micro - et la symbolique - union du terrestre et du divin. Révélatrice de l’oeuvre, la chapelle Saint-Charles confère à ce champ de pierres rouges apaisement, plénitude et paix. Chaque travail est pour l’artiste comme « un grain de sable dans l’univers du monde ».















 







Richard Long, Champ d’ocre à la Chapelle Saint-Jacques, Avignon, 2011 Richard Long, Champ d’ocre à la Chapelle Saint-Jacques, Avignon, 2011

Richard Long, Champ d’ocre à la Chapelle Saint-Jacques, Avignon, 2011

Richard Long, Champ d’ocre à la Chapelle Saint-Jacques, Avignon, 2011

La sacristie de la Chapelle saint-Jacques héberge également un documentaire sur Richard Long, Stones and Flies : Richard Long in the Sahara, film réalisé en 1988 par Philippe Haas. Il s’agit d’un reportage effetcué lors d’une marche à pied de Richard Long dans le Hoggar, le Sahara algérien. Dans cette plaine sableuse, il construit de nouvelles sculptures qui sont pour la plupart des compositions simples, juste en déplaçant des pierres. Le spectateur ressent l’effort, la chaleur écrasante et la poussière qui entoure l’artiste.

Ponctuée de réflexions de Richard Long, la vidéo montre une facette de son travail de marcheur. C’est également l’occasion de découvrir l’évident lien organique qui l’unit aux éléments naturels - ici principalement la terre et la pierre - qu’il découvre et s’approprie dans ce paysage désertique.

In the nature of things :
Art about mobility, lightness and freedom.
Simple creative acts of walking and marking
about place, locality, time, distance and measurement
Works using raw materials and my human scale
in the reality of landscapes

The music of stones, paths and my human scale
sleeping by the river’s roar.*

Dans la nature des choses :
Art de la mobilité, de la légèreté et de la liberté,
Simples gestes de création que la marche et le marquage
sur la place, le lieu, le temps,la distance et la mesure.
Travaux utilisant des matières premières et mon échelle humaine
dans la réalité des paysages.

La musique des pierres, des chemins de traces de pas
partagée, le sommeil grâce au rugissement du fleuve.*

* Citation extraite de la page d’accueil du site de Richard Long : www.richardlong.org

Exposition du 2 juillet au 16 octobre 2011. Chapelle Saint-Charles, 4 rue Saint-Charles - 84000 Avignon. Tél. Pour informations : +33 (0)4 90 16 10 51. Ouverture tous les jours de 10h à 19h en juillet, de 13h à 18h en août, septembre et octobre.

Archives expositions personnelles France

  Richard Long, Champ d’ocre
   Chapelle Saint-Charles, Avignon
   02.07 - 16.10.2011

Archives expositions personnelles (K-L)