LAb[au], Framework f5x5x5 à la basilique de Saint-Denis

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Communiqué de presse


Par deux fois, l'association Synesthésie est à l'origine de l'installation par LAb[au] d'oeuvres monumentales dans l'espace public de la Ville de Saint-Denis, Binary Waves était présenté en 2008 sur les bords du Canal (dans le cadre de la Biennale Art Grandeur Nature).


LAb[au], collectif belge réunissant les artistes Manuel Abendroth, Jérôme Decok et Els Vermang, poursuit un travail transdisciplinaire et collaboratif basé sur des méthodes artistiques, scientifiques et théoriques observant la transformation de l'architecture et de l'art par rapport aux avancées technologiques au sein d'une pratique baptisée 'meta design'.


Le meta design [ meta = information qualifiant l'information ] désigne des systèmes transposant des processus d'inFORMation sous des formes visuelles, sonores, spatiales... c'est l'architecture en tant que code. Le meta.design en tant que discipline se base sur des codes/langages réunissant des concepts tirés de la communication, des sciences du traitement de l'information (sciences cognitives), des méthodologies de production et de conception (design) et des concepts d'espace (architecture).


En suivant cette approche LAb[au] élabore depuis 1997 principalement des oeuvres interactives et des performances audiovisuelles, pour lesquelles il développe des logiciels et interfaces spécifiques.


n 2009, c'est Framework qui est montré dans la Basilique de Saint-Denis pour la Nuit Blanche, prolongée jusqu'au 8 octobre. Voir plus bas les photographies in situ de l'installation.


Avec Binary Waves, LAb[au] nous faisait découvrir la singulière proposition de machines à désir, non pas célibataires mais contextuelles car totalement intégrées à la vie collective, au point que leur démontage au bout d'un mois a révélé, par une sensation de vide, combien leur présence donnait un supplément d'être au lieu.


Framework prend sa place dans le cadre grandiose de la Basilique, chef d'oeuvre de l'art gothique et nécropole royale. Le titre de l'installation renvoie à la plastique multisensorielle associant mouvement, son, formes, couleurs, lumières. Les cadres de Framework s'encadrent dans d'autres cadres et sont dissociés des fonds qui s'orientent vers une autre direction. L'oeuvre a la capacité de prendre corps dans différents contextes, elle absorbe son environnement, et, ne se contentant pas d'y réagir, lui répond avec son langage propre. Ce comportement actif crée une impression de co-présence qui associe l'homme à la technologie par la médiation d'un dispositif qui nous émerveille en permanence tout en requestionnant le sentiment du sublime.


L'installation Framework f5x5x5 présente une recherche sur l'architecture de lumière et de cinétique tirant profit des processus d'information, techniques de communication et de computation. En informatique, un framework se définit comme un environnement modulaire de programmation. C'est un ensemble de bibliothèques, d'outils et de conventions permettant le développement rapide d'applications. Les 'frames' (cadres) du dispositif 'f5x5x5' forment les modules unitaires. Ils sont équipés de LED éclairant leurs champs. Ils forment des éléments programmés proposant différents modes d'opération cinétiques et lumineux.


Le dispositif Framework f5x5x5 est basé sur 5 modules de 2x2 m divisé en 5x5 éléments carrés constituant une matrice de 5x5x5 = 125 modules. Ces modules cinétiques forment un écran et/ou élément de façade établissant en journée un jeu de lumière entre transparence et occultation, entre lumière et ombre, entre ouverture et fermeture, tandis qu'à la nuit tombée, ils forment un écran lumineux et signalétique.


Basés sur un carré dont une face réfléchit la lumière (blanc) et l'autre l'absorbe (noir), les modules constituent un langage binaire (0,1) emprunté aux systèmes de communication et de computation. Les modules forment un écran pixel de 5x5x5 = 125 pixels permettant d'afficher des caractères - lettres et chiffres - et de transcrire des données capturées dans l'environnement physique du dispositif sous forme de flux cinétique et lumineux. L'installation est une surface de communication transcrivant des données environnementales en un jeu de lumière, de mouvements et de reflets.


Les visuels de l'installation (nuit et jour) à la Basilique de Saint-Denis communiqués par les artistes - Photos : Natalia Koselova










Exposition du 3 au 8 octobre 2009. Basilique de Saint-Denis, 1 rue de la Légion d'Honneur - 93200 Saint-Denis. Du lundi 5 au vendredi 8 octobre 2009, ouverture de 10h à 17h15.

Archives expositions personnelles France

  LAb[au], Framework f5x5x5

  Basilique de Saint-Denis
  03 - 08.10.2009

Archives expositions personnelles (K-L)