Ouverture du site à partir du 1er mai 2008

Communiqué de presse


Dans le cadre de la valorisation du patrimoine industriel, la Communauté d'agglomération du Val de Fensch a initié "Tous les soleils", une commande publique confiée à l'artiste Claude Lévêque, en étroite liaison avec le ministère de la Culture et de la Communication (Délégation aux arts plastiques - Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine) et avec le soutien du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil général de la Moselle et du Fonds européen de développement régional (FEDER). Cette commande est destinée à favoriser l'appropriation, par le public, du site du haut-fourneau U4, situé à Uckange (Moselle), dans la vallée de la Fensch.


"Tous les Soleils", oeuvre de Claude Lévêque, matérialise grâce à de très puissantes lampes halogènes munies de filtres, l'incandescence rougeoyante des entrailles du haut-fourneau, comme un hypothétique coucher de soleil (...) une fiction panoramique industrielle, un mirage lointain*. Situé sur un axe stratégique, le haut-fourneau sera visible depuis les autoroutes A31 (Paris-Strasbourg) et A30 (Nancy-Luxembourg), qui longent le site, mais aussi depuis la route et le train. Le rougeoiement, qui laisse la base du haut-fourneau dans l'ombre, crée ainsi une impression de lévitation au-dessus de l'horizon*. Les passerelles hautes sont recouvertes de peinture or et éclairées par une lumière directionnelle. Partant du sol, un chemin de ronde de 385 mètres de long, ménagé autour du haut-fourneau, propose au visiteur - de jour comme de nuit - divers points de vue. Des longues-vues, mises à disposition, permettent à chacun de recréer sa propre vision et sa propre histoire du haut-fourneau. Le regard balaie, comme une caméra sondeuse, les méandres de la découverte. Avec les jumelles d'observation, les fonctions se dévoilent à notre proximité et les pupitres d'orientation signifient les actes successifs de l'activité*.


Le haut-fourneau U4, entouré du Jardin des Traces, parc paysager situé sur l'ancienne usine d'agglomération, a été construit en 1890, lors de l'Annexion par des investisseurs allemands. Dernier des hauts-fourneaux en activité en Lorraine, cette "cathédrale industrielle" s'est éteinte en 1991. Inscrit en 2001 à l'inventaire des monuments historiques, le U4 sera probablement le seul vestige de la métallurgie du XXème siècle conservé en France.


La Communauté d'agglomération du Val de Fensch, propriétaire du haut-fourneau depuis 2001, a initié d'importants travaux de désamiantage, de sécurité et de mise en lumière.

La mise en lumière du site par Claude Lévêque s'inscrit dans le cadre de Luxembourg - Grande Région Capitale européenne de la Culture en 2007.(*) propos recueillis auprès de Claude Lévêque



Note d'intention de Claude Lévêque - Tous les soleils


De puissantes lampes rougeoyantes posées à l'intérieur et à l'extérieur de l'infra-structure du U4 décrivent un soleil couchant provoquant la fusion. Le haut-fourneau et la tour de chargement deviennent incandescents comme la braise, contrastant avec le rougeoiement crépusculaire de l'ensemble.

La fusion globale du soleil semble suspendue à plusieurs mètres du sol. La base du haut-fourneau est dans l'ombre, créant une impression de lévitation du spectre flamboyant au-dessus de l'horizon.

Nacelles d'or suspendues
Les passerelles hautes et les soupapes apparaissent comme recouvertes de poudre d'or. Elles sont révélées par un éclairage directionnel. Tous ces éléments dorés, suspendus, démarquent du rougoiement.


Cheminement et belvédères
Un chemin de ronde sécurisé est aménagé au ras du sol, tout autour du haut-fourneau. Deux belvédères permettant une observation haute sont érigés, dédoublant le parcours bas. Le cheminement est tracé pour offrir les meilleurs points de vue du site. Il s'éloigne et s'approche du haut-fourneau, défile entre le bâtiment des filtres et le cyclone, pénètre dans la halle de coulée, circule entre les cowpers et le silo de chargement. Le plancher du cheminement est éclairé comme une coulée lumineuse rouge.


Halle de coulée
Au ras du sol, une ligne sinueuse d'une cinquantaine de lampes à infra-rouge traverse la salle de coulée dans toute sa longueur. Elle est perçue en surplomb du cheminement.


Texte © ADAGP Claude Lévêque 2007
Tous visuels © Marc Domage 1er octobre 2007



© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007. Tous droits réservés

Claude Lévêque, Tous les soleils

Archives expositions personnelles France

  Claude Lévêque, Tous les soleils
  Commande publique
  Illuminations du haut-fourneau U4, Uckange

Archives expositions personnelles (K-L)