Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (K-L)

  Aki Kuroda, Cosmogarden
  Théâtre des Sablons, Neuilly-sur-Seine

  17.10 - 28.11.2015

Communiqué de presse


La Ville de Neuilly-sur-Seine accueille l’artiste japonais Aki Kuroda au sein de l’espace d’exposition du Théâtre des Sablons. Déployée sur 520 m², l’exposition Cosmogarden permet de découvrir des œuvres anciennes et inédites de l’artiste : peintures grand format, céramiques, mais aussi sculptures, en particulier une œuvre monumentale autour de la silhouette longiligne chère à l’artiste.



























Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Exposition du 17 octobre au 28 novembre 2015. Théâtre des Sablons, 70 avenue du Roule - 92200 Neuilly-sur-Seine. Entrée libre du mardi au vendredi de 13h à 19h, le samedi de 10h.








Aki Kuroda, Cosmogarden New York City

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Artiste visionnaire et nomade, Aki Kuroda séjourne régulièrement entre Paris, New York et Tokyo. Nourri de ses voyages, ses lectures et des sciences, il ne cesse d’interroger la terre, l’univers, le cosmos. Il crée une œuvre multimédia où se côtoient dessins, peintures, photographies, sculptures, performances et architectures.

Dans son travail, il est toujours question de la nature, du temps et de la place de l’homme dans l’univers. Cosmogarden est depuis plusieurs années le fil conducteur de ses recherches Ce « jardin cosmique » signifie que tout est jardin : le corps, la ville, le jardin, vous, moi. « Je suis un jardinier cosmique qui laisse pousser librement », affirme Aki Kuroda

L'exposition d'Aki Kuroda aux Sablons évoque le monde entier comme une éponge dynamique, aussi bien le cosmos, les hommes, la ville... Les trous innombrables dans ses toiles constituent des passages où le mouvement est perpétuel, reprenant la théorie de la dynamique équilibrée du biologiste japonais Shin Ichi Fukuoka (Dynamic Equilibrium). Durant la visite de l'exposition, on peut suivre plusieurs pistes ou thèmes : le visage, le paysage, la ville, le graffiti, l'installation, l'écriture... Pour l'artiste, "c'est un mélange de l'histoire du minotaure, d'Alice au pays des merveilles, du cosmos, de moi-même et de ce qui se passe dans le monde."


Il ne s'écarte pas de son sujet récurrent et central: la dimension de l'homme dans l'espace, l'espace-temps, le cosmos et l'univers. Agitateur pictural insatiable, il accepte le système, mais le domine. A travers une expression artistique originale, il ménage son indépendance, la rendant inaliénable par la création d'au moins sept styles différents, qu'il dénomme "îles". Son imagination est transcendée par la matrice de l'atelier, ce qui ne l'a pas empêché de produire un dessin sur un panneau de la salle juste avant le vernissage de l'exposition au théâtre des Sablons. Celle-ci sera modifiée tout au long de sa durée avec le projet d'inviter des enfants à réaliser une "ville", directement sur place. Kuroda se veut en effet un penseur et, dans la mesure du possible, un réformateur de la ville : la ville fonctionnaliste occidentale ayant fait l’aveu de son échec, « l’artiste doit créer dans la ville un espace différent, quelque chose de tordu, une jachère, pour que les gens puissent retrouver la dimension humaine », aime-t-il à répéter.